Réforme de l’agrément des assistants maternels : une reconnaissance du titre « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants »

Depuis plusieurs mois, les branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particuliers employeurs (représentées par la FEPEM et les organisations syndicales représentatives : CGT, UNSA, SPAMAF, CSAFAM, CFDT et FO-FGTA).

et IPERIA ont travaillé en étroite collaboration avec la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) pour que le titre « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants » soit reconnu au sein du nouveau décret relatif à la formation et au renouvellement d’agrément des assistants maternels.

Publié au JO le 24 octobre dernier, ce décret positionne le titre « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants » au rang des exonérations les plus importantes de la formation obligatoire. Les partenaires sociaux et IPERIA se sont félicités de ce travail constructif avec les services de l’État et de cette décision qui répond aux besoins en compétences des futurs assistants maternels. Il leur permet désormais de s’orienter vers une qualification à visée professionnalisante adaptée à la spécificité du métier et de son environnement professionnel. Il s’agit d’un signal fort permettant d’encourager l’emploi dans le secteur du particulier employeur et de l’emploi à domicile qui connaîtra dans les années à venir de très fortes tensions avec le départ en retraite de près de la moitié des assistants maternels en activité.

Rappelons que le décret modifie la répartition des heures de formation obligatoires lors de l’agrément, passant à 80 heures (réparties en trois blocs) la formation avant l’accueil du premier enfant. Les titulaires du titre n’ont pas besoin d’effectuer le bloc 1 et 2 (besoins fondamentaux de l’enfant et spécificités du métier d’assistant maternel).

Dans le cas du renouvellement pour 5 ans, les titulaires du titre sont dispensés de la présentation obligatoire (sans obligation de réussite) aux épreuves UP1 et UP3 du CAP accompagnant éducatif petite enfance (AEPE).

Vos projets
Nos propositions...